Titicaca… hahaha !

Nous quittons le Pérou pour entamer la dernière partie de notre voyage en Bolivie. Nous prenons un bus à Puno pour nous transporter à Copacabana où nous retrouvons le lac Titicaca toujours aussi impressionnant. Sur place, nous assistons à la scène probablement la plus surréaliste que nous n’ayons jamais vue : le baptême des véhicules. Des centaines de voitures, bus, camions attendent le passage du curé devant la cathédrale . Les véhicules sont décorés de façon complètement kitch : banderilles, chapeaux…

Le curé inlassablement les bénit ainsi que leurs passagers. Puis, le chauffeur arrose le capot de son engin motorisé de bière ou de champagne vendus sur place (la bouteille de « champagne » est vendue environ 3€ mais nous n’avons pas osé le goûter avec Julie) et fait éclater des pétards. Nos sommes scotchés sur place pendant pratiquement deux heures à regarder ce spectacle étonnant. Nous faisons ensuite le tour de cette petite ville qui a donné son nom à la célèbre plage de Rio Janeiro. Au bord du lac, nous retrouvons les véhicules baptisés et leurs passagers occupés à boire de la bière pour fêter l’événement. Le soir, en rentrant nous coucher après avoir dîné, nous sommes repassés devant la cathédrale et avons pu constater le nombre encore impressionnant de véhicules garés pour la nuit avec leurs passagers à l’intérieur afin d’être parmi les premiers à être bénis le lendemain matin. Vraiment surréaliste !!!
Le lendemain, nous avons décidé de visiter pendant deux jours l’île du Soleil qui selon la mythologie Inca à été à l’origine du monde. imageNous allons devoir marcher sacs au dos ; aussi, nous laissons dans notre hostal de Copacabana une partie de notre package afin de nous alléger au maximum. Le bateau navigue pendant près de 3 heures avant de nous déposer au petit port de la partie Nord de l’île.image Il fait frisquet lorsque nous accostons. Après avoir acquitté la taxe d’entrée sur l’île, nous nous mettons en route avec comme première destination les ruines de Chinkana.image imageLa beauté du paysage est saisissante. Des petites criques de sable fin succèdent à des falaises rocheuses . Nous pourrions nous croire dans une Corse à plus de 4000 m d’altitude. Bien vite il fait chaud. image

imageNous empruntons le sentier des crêtes qui doit conduire nos pas jusqu’au village situé dans la partie sud de l’île. Le sentier est facile. imageSeule ombre à ce tableau somptueux, nous devons à deux reprise payer une taxe de passage ; nous trouvons cela un peu exagéré et passons outre au dernier péage. Arrivés au village, nous trouvons rapidement un gîte avec, confort inespéré, une douche d’eau chaude. image

image

imageLa bière bue face au lac au soleil couchant restera un grand moment, tout comme la grande pizza dégustée dans le petit restaurant improbable situé en face de notre logis.
Le lendemain, ballade très cool pour explorer l’extrême partie sud de l’île avec l’objectif de visiter les ruines Inca de Pilkokaina. image

dscn8811Nous reprenons le bateau de 15h30 et deux heures plus tard nous retrouvons notre hostal de Copacabana pour une dernière nuit à proximité du lac avant notre départ pour La Paz le lendemain matin.